mardi 14 octobre 2014

Road Trip Photo

N’ayant rien planifié pour ce dernier long weekend avant Noël, nous décidons de partir en Road Trip Photos! Il faut bien les rentabiliser ces cours de photos! ;)

Nous partons samedi matin avec nos bagages et notre caméra en direction de… On va dire les Cantons-de-l’Est.  Notre première destination sera Venise-en-Québec, un beau spot pour le kitesurf. Après on improvisera. On se promène, on voit quelque chose d’intéressant, on arrête, on fait demi-tour, on revient sur nos pas, on sort de la voiture, on prend des photos, on embarque dans la voiture et on repart.

La température n’est pas à son meilleur, donc c’est une bonne occasion de pratiquer de nouvelles techniques de prises de photos. On augmente notre ISO question d’obtenir une bonne vitesse pour ne pas avoir de photos floues, à moins que l’on veuille de belles photos artistiques, sinon on se casse pas la tête et on sort le trépied.

Pourquoi avoir choisi de partir sans destination fixe? Tout simplement parce que nous voulions prendre des photos. Des photos de n’importe quoi, n’importe où, peu importe la température, peu importe l’heure. Un très beau loisir sans contrainte mise à part l’argent pour s’équiper de plusieurs lentilles, filtres, trépied, cartes mémoires.

Durant notre séjour, nous avons suivi la route des Cantons, la route des Sommets, la route des Navigateurs et l’autoroute 20. Pas besoin de vous dire que l’autoroute 20 était pour rentrer directement à la maison! Nous avons fait plusieurs arrêts, des ponts recouverts, des arbres, des champs de maïs, un abbaye, des quais, des haltes routières, un moulin et des petits villages. Notre plus gros arrêt a été le Vieux-Québec, une journée entière!


Ce qu’il y a d’intéressant en partant sur un No Where, c’est qu’on ne calcule pas le temps qu’il reste avant d’arriver à destination, on arrête quand on veut et quand on trouve un endroit où dormir. Samedi, lorsque la nuit a commencé à tomber, on s’est dirigé directement vers Sherbrooke, on n’était pas très loin. Il faut dire qu’on ne voulait pas avoir de la difficulté à trouver un endroit pour dormir, mais on a quand même dû se trouver un plan B car notre plan A était complet. Pour dimanche, on avait prévu se diriger vers Québec donc on a fait des appels en route question de ne pas revivre la même situation.

Quoi retenir de ce Road Trip Photos? C’est la meilleure façon de décrocher à mon avis! Aucune obligation, tu veux pas arrêter là ou aller là, tu le fais pas. Aucun horaire, tu arrêtes pour manger quand tu as faim. Tu arrêtes pour dormir quand tu es fatigué.


Ai-je eu peur de ses longues heures en voiture? Pas du tout! Etre en bonne compagnie est la clé du succès! Vive nos fous rires! Vive nos folies de lip sync, par chance on était pas filmé! À recommencer n’importe quand!

jeudi 11 septembre 2014

Comparaison

Tout le monde dit que faire des comparaisons n’est pas bon, mais comme je suis pas du monde, je vais comparer mes 4 expériences aux Îles-de-la-Madeleine.

  • Voyager avec ses parents, son frère et sa copine, voyager avec son autre frère, sa copine et leurs enfants de 2 ans et de 6 mois, voyager avec son amoureux, on peut dire que c’est 3 voyages complètement différents.
  • Voyager avec ses parents, son frère et sa copine, on fait beaucoup de plein air. Beaucoup de balades sur les plages et on visite en zodiac. On mange des bons repas santé à l'appartement. On fait pas toujours ce qu’on veut parce qu’a seulement une voiture et il faut la faire réparer. (Voir dimanche 31 août 2014, le long retour).
  • Voyager avec son autre frère et sa famille, c’est faire du camping. C’est aussi préparer les repas au propane, réchauffer le lait au propane pour la petite dernière. C’est occuper les enfants tout le temps! C’est petit un terrain de camping, quand tu enlèves l’espace de la tente 3 sections, la table de pique-nique, l’espace pour le feu. Mais que de joie de voir leur petit sourire sur la plage, leurs petites lèvres bleues parce qu’ils ont froids mais ne veulent pas sortir de l’eau.
  • Voyager avec son amoureux, c’est voir son amoureux plus relaxe, c’est de le voir épanoui, c’est sourire lorsqu’on le sent heureux. C’est aussi prendre des décisions à deux pour les activités (au lieu de à 3 ou 5), pour le choix des restos et surtout qui paie quoi, même si au bout du compte on splitte à deux. 


Lequel de ses voyages qui m’a plu le plus? Les trois ont été des voyages différents, et comme on dit, on doit toujours comparer des pommes avec des pommes, et non des pommes avec des oranges. Avec les parents, c’est intéressant de les voir sous un autre jour sans leur train-train quotidien. Avec de jeunes enfants, il faut toujours être prêt à tout, surtout aller à l’hôpital (voir lundi 10 août 2009, l’embarcation), avec son amoureux, c’est prendre du bon temps en dehors de notre metro-boulot-dodo.

En retournant aux mêmes endroits avec différentes personnes, on sait de mieux en mieux où aller se balader, quoi visiter, où aller manger, quoi faire à petits-moyens-gros budgets.

Même après 4 fois, je ne dois pas avoir faite toutes les plages, ni toutes les activités, ni tous les restaurants, mais on commence à savoir les meilleurs spots!!!

Pour les plages
Nous en avons fait 3 nouvelles cette année
  • La plage du Corfu Island (aussi appelé Plage de l'ouest, à l'Étang-du-Nord)
  • La plage Belle de Brion, à l'Île Brion
  • La plage du Bassin Est à Grande-Entrée.
  • Les 3 ont leur petit cachet, Corfu Island, on peut y voir des épaves, la Belle de Brion, on y voit beaucoup de phoques et la plage du Bassin Est, on peut voir l’Île Boudreau sous un autre angle.

Pour la marche
On a découvert 4 nouveaux endroits
  • L’Île Brion qui une belle île loin au milieu de nul part
  • La Réserve nationale de faune de la Pointe-de-l'Est à Grosse-Île où l’on peut voir de nouveaux paysages, dunes, quenouilles, petits conifères
  • La Butte Ronde à Havre-aux-Maisons où l’on peut voir tout l’île du haut de celle-ci
  • La Butte du vent à l’Étang-du-Nord où l’on peut voir les différentes plages de l’Île de Cap-aux-Meules sous 360 degré.

Pour les activités
Un nouvel endroit pour des cours ou pour la location d’équipements, et une nouvelle excursion. Nous avons fait la connaissance du sympathique Lionel, le propriétaire de Mouvents (mouvents.jimdo.com) pour notre location de buggy, et nous avons pu visiter l'Île Brion avec Excursions en Mer de Cap-aux-Meules.

Pour les restaurants
Nous avons fait un gros effort pour ne pas retourner à des endroits où l’on était déjà allé, et nous avons été grandement surpris par un grand nombre de bons restaurants.
  • À la Maisonnée Des Îles à Havre-Aux-Maisons, la guédille aux homards et la chaudrée aux fruits de mer sont succulents. Le restaurant est de style familiale.
  • Au Café la Côte à l’Étang-du-Nord, il vous faut vous laisser tenter par les macaronis aux fromages et les hamburgers. Beau petit café sur le bord de l’eau.
  • À La Factrie à l’étang-du-Nord, leurs Crab cake et leurs pot-en-pot sont sublimes… L'ambiance laisse un peu à désirer, mais il faut tout de même préciser que ce restaurant est de style "cafétéria".
  • À la Pizza d'la Pointe à Havre-aux-Maisons, il vous faut essayer la pizza Du Pêcheur. Hummmm! Son prix en découragera sûrement beaucoup mais elle en vaut le détour! À mon avis, elle est meilleure que chez Decker Boy à Fatima.
  • Au Domaine du Vieux Couvent, il faut essayer l’entrée d'acras de morue, les linguines aux fruits de mer, le fruits de mer en croûte et la tarte à la lime. Encore une fois très bon malgré le prix élevé. Un restaurant avec un beau décor et belle ambiance.
  • Le Bistro du Capitaine à la marina de Havre-aux-Maisons a un beau décor chaleureux. À voir les plats sortir de la cuisine, nous regrettons presque notre choix de remplacement des frites par la salade. Le club aux homard est très bon, mais le burger au bœuf est décevant, 2 boulettes trop cuites et le fromage presque absent.
  • La Patio à Cap-aux-Meules, on se laisse tenter par un sous-marin, une rondelle d'oignon et une salade césar au poulet. Un repas sans fruits de mer, ça fait changement! La nourriture est correct mais sans plus!
Au final, vive les comparaisons, ça nous donne l'occasion de revivre d’anciens voyages!

dimanche 31 août 2014

Le long retour...

Une bonne nuit dans des draps confortables et que dire de l’oreiller. Wow! J’aurais dû prendre la marque, j’en veux une comme ça! Toute moelleuse, toute confortable même si elle semble très épaisse. Tout un feeling quand ta tête et ton cou sont contents… Qu’ils ne sont pas coincés ou cassés!

On déjeune à l’hôtel, ensuite on va chercher un Tim pour la route. Prendre la route sans un Tim, c’est comme un grill-cheese sans fromage, il manque quelque chose! La route se fait bien malgré le mauvais temps, il fait gris, il pleut, il pleut pas, la route est longue… On dirait le jour de la marmotte. Notre allée et notre retour sont similaires: mauvais temps! Comme il n’y pas rien de bon à la radio, on écoute, un playlist de mon iPhone, qui s’intitule “HighWay”. On se prend pour des superstars durant une bonne partie du voyage, mais par chance pour vos oreilles, nous avons choisi une autre vocation! Quand on ne chante pas à tue-tête, on planifie nos prochaines vacances d’hiver! Et oui, déjà! Ses deux semaines ont tellement passées vites! À quand ma quatrième semaine de vacances par année? On se plaindra pas le ventre plein! Au moins on a la chance d’avoir plus de 2 semaines de vacances! Il y en a qui sont encore plus chanceux, ils ont plus de 4 semaines, mais on taira leurs noms!

Après avoir fait le plein, on repart et on entend un bruit. Ohoh!!! Ça sonne comme un muffler!!! C’est ce bruit qu’on entendait subtilement plus tôt. Plus on se rapproche de notre maison, plus ce bruit devient imposant. Encore des dépenses! On peut se consoler car je suis déjà descendue aux Iles avec une Civic ‘94 bleue et je suis revenue avec une Civic ‘89 jaune! Un piston avait laché au Nouveau-Brunswick et on avait quand même roulé jusqu’aux iles. Au lieu de faire venir un moteur de l’ile du Prince Édouard, on a trucké une Civic chez Honda!

Comme les surprises ne viennent pas seules, une autre nous attendait à la maison. Les vidanges!!! On avait pris la peine de sortir le gros sac noir en partant, mais on avait oublié de vider le petit sac de la cuisine! Au moins, il n’y avait pas de mouches à fruits partout!

Cette année, j’ai décidé de ne pas avoir de gardienne de plantes. J’ai testé deux solutions que j’avais vu sur les Internets. Une solution simple, mettre un gros bol d’eau avec l'extrémité d’une corde dans le bol et l’autre bout dans la terre, et bien ça fonctionne à merveille! Mon abutilon ou érable de maison ce porte très bien. Mon autre solution, le système Iriso, celui-ci fonctionne très bien (un peu dispendieux), mais au lieu d’une bouteille de 1 litre j’aurais dû mettre une bouteille de 2 litres. Quoi qu’il en soit, je n’ai perdue aucune plante. Certaines ont manqué d’eau, mais là elles se portent très bien.

Au final, nous avons fait 3367 kilomètres en 2 semaines, et nous sommes arrivés à la maison avec 99 000 au compteur de BlueBerry. Nous sommes un peu TOC, mais vous nous aimez pareil, j’espère?

Et quelqu’un peut me dire pourquoi les retours en voiture sont plus longs???


samedi 30 août 2014

Au revoir...

Un autre matin, où l'on doit se lever très tôt. Nous devons être au bateau pour 7h car le départ est à 8h. On repacte BlueBerry, on fait un dernier Check-up pour être sûr qu'on a rien oublié et on fait nos adieux au chalet vert. En route, on se prend un Tim pour la traversée.

Pont de la Confédération et le traversier
La traversée de 5h se déroule plutôt bien. Les vents sont quand même importants, mais les vagues sont petites. On lit les nouvelles, joue sur iPhone et iPad, on dort un peu, un lit un peu, on s'occupe quoi! En débarquant à Souris, on suit la route jusqu'à Charlottetown pour dîner. On dîne chez Sam's. Un burger double et une poutine avec des frites ondulées! Pas la grosse gastronomie mais ça bouche un coin.

Il fait beau, le soleil est bon, la route se fait bien, mais la TC-2W c'est long, c'est long, il n'y a absolument rien sur cette route. Des arbres, des montagnes, encore des arbres, oh un pont, encore des arbres. Tu finis par te trouver un lapin et tu le suis, ça te fait de la compagnie.

Nous nous arrêtons à Grand-Sault vers 21h. On a soupé au Grand Saut Ristorante. Service rapide, bouffe rapide, en moins de 45 minutes, nous avons une table, nous avons commandé, nous avons mangé une excellente pizza à la viande et on a payé! Quoi demander de plus? L'hôtel se trouve à moins de 5 minutes. Une bonne nuit de sommeil après cette grosse journée, 5h de bateau et et près de 8h de route incluant les pipivilles et dégourdivilles et mangevilles. Demain, il nous restera environ 6h30 sans les xvilles et la pluie!


vendredi 29 août 2014

Nos derniers moments...

Plage de la Martinique
Les fenêtres ont sifflées toute la nuit tellement les vents étaient forts. Des rafales pouvant aller jusqu'à 60 km/h. Toute la journée nous avons pu voir des beaux gros moutons (grosses vagues) sur la mer. Nous avons parcourus les plages pour voir les plus téméraires en kite mais à notre grande surprise il y avait beaucoup plus de planches à voile. D'un côté (plage de la Martinique) il y avait les plus expérimentés avec des vagues de 2-3m et de l'autre côté de l'île (Baie du Havre aux Basques) pour les plus prudents, là où les vagues étaient presque nulles. Vraiment impressionnant de les voir! J'ai hâte au jour où j'aurais plus d'expérience!!! À notre retour à Montréal, nous allons pouvoir faire encore du buggy car nous allons en recevoir un! Et oui, quand passion il y a, achat il y a, ou trou dans le budget il y a.

Plage de la Martinique
Nous retournons au Café la Côte pour dîner, une bonne soupe aux légumes pour se réchauffer, un macaroni fromage et champignons et une pizza tomate, oignons caramélisés au vinaigre balsamique et mozzarella.  Hummm!!! Encore une fois on se régale.

Nous sommes maintenant propriétaire d'une méduse et d'un poisson. Nous nous sommes gâtés dans différentes galeries. Une belle méduse en verre de La Méduse à Havre-aux-Maisons et un beau poisson en verre de l'Atelier Iso à Fatima. De belles décorations pour nous remémorer nos belles vacances...

Petite soirée tranquille à faire nos bagages et manger des Touski! Tout ce qui reste dans le frigo! Tellement concentré à préparer notre souper qu'on a manqué notre dernier coucher de soleil.



jeudi 28 août 2014

Vedgage...

Matin frisquet, matin pas de vent, matin pluvieux... Quoi de mieux que de rester en pantalon mou, siroter son café, prendre son temps, lire les nouvelles sur son iPad, Facebooker, Instagrammer, Tweeter et pourquoi pas relaxer?

Nous allons Au Pédalier (Boutique de plein air à Cap-Aux-Meules) pour voir si on pourrait remplacer un morceau du rack à vélo. Une des attaches de velcro a déchiré. Ils n'ont pas ce qu'on cherche mais il nous propose quand même une attache. Comme il s'agit du seul magasin susceptible d'avoir cette pièce, on va essayer la pièce qu'il nous propose. On vous dira à notre retour à Montréal, si les vélos sont restés en place durant ces 1200km. Et oui ils ont tenus! :)

Comme l'après-midi avance, nous allons dîner au restaurant familial La Patio. Un sous-marin, une rondelle d'oignon et une salade césar au poulet. Un repas sans fruits de mer, ça fait changement! La nourriture est correct mais sans plus! On ne peut pas avoir de la super bonne bouffe tout le temps. Même quand on cuisine, on ne fait pas toujours des plats exceptionnels.

Il pleut toujours, on revient donc au chalet. Après-midi de vedgage! Croyez-le ou non, mais on a rien fait, à part la sieste, lecture, la sieste encore et recherches diverses sur les Internets.

Pourquoi les vacances passent si vite? Demain, déjà notre dernière journée complète aux Îles... Il me semble que nous venons d'arriver.

mercredi 27 août 2014

Butte ronde

Une belle journée venteuse s'annonce donc le facteur humidex devrait moins se faire ressentir. Il annonce quand même 31 avec le facteur humidex. Les vents de 35km/h avec rafale de 50km/h devrait diminuer en fin d'après-midi, donc allons marcher sur la Butte ronde. Mais avant allons dîner au Bistro du Capitaine à la marina de Havre-aux-Maisons. Un beau décor chaleureux. À voir les plats sortir de la cuisine, nous regrettons presque notre choix de remplacement des frites par la salade. Le club aux homard est très bon, mais le burger au bœuf est décevant, 2 boulettes trop cuites, fromage presque absent. Désolé nous avons oublier de prendre des photos.

Maintenant que nos estomacs sont pleins, allons dépenser ses calories à se promener sur des buttes. Aux Îles il n'y a pas vraiment de montagnes ou de collines, on parle seulement de buttes. On commence par la butte près du Fumoir d'Antan, petite butte, très venteux et falaise très proche. Nous redescendons presque immédiatement, vertige oblige. Ensuite c'est le temps de la Butte ronde à Havre-aux-Maisons. On fait le tour de la butte mais le dernier sprint est très apique, tellement qu'il y a une corde pour nous aider à monter. La vue est magnifique! On peut voir l'île d'Entrée, malgré le voile d'humidité, les dunes du Nord et bien d'autres.

En redescendant, nous décidons d'aller faire voler nos cerf-volants à la Plage de la Dune du Sud. Les vents sont encore forts, j'ai de la difficulté à vraiment bien le contrôler. Malgré tout je réussis à faire des petites acrobaties. Lorsque je décide de le ranger, mes bras sont endoloris à force de le retenir et de me retenir au sol!


Sur le top de la Butte Ronde à Havre-aux-Maisons

mardi 26 août 2014

L'île Brion

Phoques curieux à l'Ile Brion
Se lever alors qu'il fait encore très noir, c'est bien parce qu'on a une réservation pour une activité, parce qu'une personne normale en vacances ne se lève pas pour le plaisir alors qu'il fait encore noir. Après 10 jours d'attente, nous avons enfin notre chance d'aller voir l'île Brion. Cette île est située à 16 km de la Grosse Île. Brion a été habitée pendant une centaine d'années mais maintenant elle est déserte et se divise en deux grandes parties depuis 2004-2005. Près de 90% de la superficie est maintenant une réserve écologique. L'autre partie, celle que nous avons pu visiter, on y retrouve un phare et la plage Belle de Brion. Nous avons pu admirer des centaines de phoques curieux tout autour de l'île. Nous avons bien aimé cette belle balade de près de 5 heures, zodiac, tour de l'île en zodiac, tour guidée sur l'île et petit temps libre à la plage.

De retour aux Îles, nous allons faire l'épave à la plage Old Harry. Nous avons droit un un bon sablage car le vent s'est levé. Une belle grosse sieste, dans notre abri de plage, avant de retourner au chalet. Réveil matinal, soleil, humidex, vent, ça fatigue!!!

Après une journée si épuisante, nous allons souper au Domaine du Vieux Couvent. Un restaurant avec un beau décor et belle ambiance. Nous prenons une entrée d'acras de morue, linguine aux fruits de mer, fruits de mer en croûte et une pointe de tarte à la lime comme dessert. Un vrai régal. On peut dire qu'on mange très bien aux Îles.


lundi 25 août 2014

Corfu Island

Durant notre déjeuner, on se demande quoi faire en ce beau lundi où l'on pourra connaître le facteur humidex! On appelle pour faire du kayak, mais pas de places pour nous aujourd'hui, l'excursion à l'Ile Brion, on attend toujours notre tour depuis notre arrivée. Soudain, nous avons une révélation... On a des cerf-volants qu'on a pas fait voler encore. Go pour cerf-volant! Mais sur quelle plage? Une plage qu'on a pas fait encore, question d'avoir un selfie de plus! Parce que oui, nous sommes dans l'ère des selfies! Un selfie à chaque plage, ça va nous faire de beaux souvenirs!

Nous nous installons sur la plage Corfu Island (aussi appelé Plage de l'ouest, mais elle porte le nom de Corfu Island en raison du navire Corfu Island qui a fait naufrage en 1963, ses vestiges y sont toujours bien ancrés dans le sable.). Nous installons notre abri de plage pour nous protéger du soleil lorsque nous voudrons prendre une petite pause. Nos cerf-volants volent en haut, en bas, à droite, à gauche, au dessus de l'eau en espérant qu'ils tombent pas dans l'eau. Nous tentons plusieurs trucs acrobatiques mais la force des vents diminue beaucoup. Tellement que nous devons les ranger. Alors on se repose dans notre abri. Une belle sieste de lundi après-midi.

Petit BBQ pour souper, soirée tranquille parce que demain on se lève très tôt pour une belle excursion, enfin je l'espère...


Plage du Corfu Island à l'Étang-du-Nord

dimanche 24 août 2014

Vélo sous le soleil

Dimanche, on se repose! Et bien oui, première grasse matinée! Levée du corps dans les environs de 9h30, une nuit où le sirop à tenu tête à la toux! Une autre belle journée qui s'annonce. Soleil, vents très faibles, le maximum prévu est de 11 km/h en soirée, donc on se prépare pour une autre belle journée en vélo.

Fish&chips du Vent du Large
On part pour Havre-Aubert. Une belle boucle de 25 km avec tout plein de petit valons. Nous appréhendons un peu ce tour, car ne l'avions déjà fait en voiture et le paysage était un peu décevant car il est plutôt dans les bois que sur le bord de la mer. Mais nous sommes bien contents de l'avoir fait. Cette boucle n'est pas si dans les bois que ça. Encore une fois, nous voyons les îles sous un autre angle, nous pouvons admirer les maisons multi-colores, les petites comme les grosses cabanes. On se prend une petite pause à la Dune de l'Ouest. Nous en sommes environ à mi-chemin. J'ai déjà les cuisses en feu. Probablement que j'ai la journée de vélo d'hier un peu dans le corps ainsi que les deux journées de kitebuggy. En arrivant à l'auto, on se compte chanceux de l'avoir dans le sens anti-horaire, car il y avait de belles longues montées ou longues descentes tout dépendant du côté que vous vous situez.

Coucher de soleil vue de notre balcon
Comme nous sommes tout près de la gave, nous allons dîner à l'heure des riches au Vent du Large. Jusqu'à présent, c'est le premier restaurant que nous avons fait l'an dernier et que nous retournons! Pas que nous n'avons pas aimé ceux de l'an dernier, mais parce qu'il en a trop à essayer. Nous nous laissons tenter par les calmars à l'indienne et le fish&chips à la morue. Les calmars manquaient de goût mais étaient bien croustillants. Les fish&chips en valent toujours le détour.

Pour bien finir cette journée, un autre sublime coucher de soleil sans nuage...


samedi 23 août 2014

Vélo - plage - dodo

Mais que se passe-t-il? Il fait soleil!!! Yahoo! Enfin je vais pouvoir avoir mon bain de vitamines D. Nous ne sommes pas aussi choyés que l'an dernier à pareille date. Depuis notre arrivée, c'est plutôt gris, froid et parfois pluvieux. Mais aujourd'hui, ça semble être une très belle journée. Les vents semblent plutôt faibles, donc on se prépare une journée vélo à Havre-Aux-Maisons.

Nous partons de la plage de la Dune du Sud. On fait quelques centaines de mètres et un pépin mécanique. Nous rebroussons chemin pour revenir à la voiture. Quelques tours de clé à molette sur la béquille du vélo et nous pouvons repartir de nouveau. Nous sommes maintenant capable de changer les vitesses du vélo. La béquille était mal ajustée.

Nous faisons sensiblement le même trajet que l'an dernier mais sens contraire. Ouf on commence par la grosse côte du chemin des Montants. Ce chemin porte très bien son nom. Du haut de la colline, nous avons une très belle vue. Nous nous arrêtons à plusieurs reprises question de faire nos touristes, soit de prendre tout plein de belles photos!

Nous nous arrêtons pour luncher à la fromagerie Pied-De-Vent. Une bonne baguette de pain avec presqu'un quart de meule du fromage Pied-De-Vent. Le fromage Pied-De-Vent est une pâte semi-molle affiné en surface. 

Ce qui est intéressant de se promener à vélo, c'est de voir, découvrir, admirer les paysages, ce que nous ne pouvons pas vraiment faire en voiture. Malglré que nous avons déjà fait ce tour (l'an dernier), nous remarquons d'autres facettes des Îles. Près de la Butte à Mounette, nous pouvons voir le platier de Fatima ainsi que la Dune Du Nord.

De retour à la Dune Du Sud, nous profitons du beau soleil et de sa chaleur pour se promener sur la plage. Nous nous promenons pieds nus dans le sable chaud, l'eau froide des vagues vient refroidir nos pieds de temps à autres. Nous profitons de la tranquillité, nous relaxons... Mais au bout d'un certain temps, il faut rebrousser chemin, car ce son (les vagues) si apaisant nous donne envie d'aller aux toilettes. Maudite vessie!

Et devinez ce qu'on a droit durant notre premier BBQ? Un merveilleux coucher de soleil...


vendredi 22 août 2014

On prend des notes...

Platier de Fatima
Après avoir toussée une bonne partie de la nuit (et oui mon rhume n'est pas encore tout à fait parti), nous déjeunons et retournons faire un kitebuggy au platier. On s'installe, je me pratique avec la 6m, il commence à pleuvoir, le vent est glacial, mais seulement quelques minutes. Je pars en buggy. Je me promène de long en large et j'apprivoise de mieux en mieux ma voile. On change de pilote quelques fois. On s'amuse chacun notre tour.

Pizza du pêcheur
J'ai eu quelques petits pépins, genre on y va de reculons, les cordes passent sous une roue, la clip de mon walkie-talkie se coince dans la couche du buggy donc je ne peux plus sortir du buggy mais par chance tout à bien été malgré tout. Avec cette aventure du walkie-talkie, on en a conclu qu'il faut se trouver un autre moyen pour l'accrocher. Présentement on l'accroche après notre harnais. Mais c'est pas génial, quelques fois il a changé de groupe, de canal, sest déverrouillé parce qu'on s'arrochait dans la couche du buggy. Pas pratique tout ça, quand tu dois vraiment rejoindre l'autre en cas de pépin.

Pour bien finir la journée, on se paie la pizza Du Pêcheur au restaurant la Pizza d'la Pointe à Havre-aux-Maisons. Hummmm! Je crois que c'est la meilleure que jai mangé de ma vie. Homard, pétoncle, crevettes, oignons et poivrons rouges avec sauce béchamel homard et du bon fromage. Son prix en découragera sûrement beaucoup mais elle en vaut le détour!

jeudi 21 août 2014

Poids vs grandeur


Ma Ozone Access 6 mètres
On fait quoi aujourd'hui, on va jouer dehors!!! Les vents sont pas trop forts, il fait beau, on a loué un buggy, on a plusieurs voiles. On se déplace vers le platier de Fatima, un gros terrain de jeux pour adultes!

Je me pratique avec Trainee The Trainer (Surnom de notre voile de 2m). On part chacun notre tour, en buggy, avec la voile de 6m. Tout se déroule très bien, parfois, je trouve que je vais vite, mais je contrôle quand même très bien. Ça faut quand même près de 6 mois que j'avais pas ouvert ma 6m. Après nos tours, on décide donc de changer de voile, on prends la 10m. Je fais donc ma pro, je pars vite, je perds les pieds mais je rattrape le tout, mais oups la voile tombe. Je sors du buggy, tente de la faire redécoller, mais je ne fais tirer sur quelques mètres. J'attrappe le frein, prend mon walkie-talkie et dit: "Viens la chercher, je rembarque pas!" Il s'en fallait de peu pour que je fasse du kitesurf. Une chose à se rappeler de cette histoire, on n'a pas le même poids (Mon amoureux et moi) donc c'est probablement pour ça que j'ai eu une bonne frousse, car de son côté, il a eu bien du plaisir. Ma petite personne est beaucoup moins pesante à tirer. Je prendrais la 10m lorsqu'il aura presque pas de vents!
Coucher de soleil vue de notre balcon

On plie la 10m. Je me pratique avec la 2m de nouveau, me sentant plus rassurée je ressors la 6m. Je rembarque sur le buggy, et je m'amuse. J'ai repris confiance et demain sera encore mieux que aujourd'hui.

Question de bien finir la journée, nous avons eu droit à notre premier beau coucher de soleil! C'est vraiment agréable d'être sur notre balcon et d'admirer cette grosse boule qui descend lentement dans l'océan.


mercredi 20 août 2014

La boucle...

Réserve nationale de faune de la Pointe-de-l'Est
Il pleut encore et il a plu tout la nuit. Nos meilleurs amis (peut-être ennemis après tout) n'avaient pas prédit de pluie pour aujourd'hui. Peut-être qu'ils ont inversés hier et aujourd'hui? Quoi qu'il en soit, on est pas fait en chocolat et on décide d'aller à Réserve nationale de faune de la Pointe-de-l'Est à l'autre bout de l'île. Commençons par le sentier 1 qui se trouve être une boucle de 2-3 km. On apporte notre sac à dos de photos ainsi que notre dîner, on pourrait dîner en route. Nous marchons, suivons les pancartes, montons une dune, admirons la vue du haut de cette dune, descendons cette dune, suivons le sentier, suivons, suivons... Euh! Le sentier devait être une boucle? C'était indiqué 5km pour les deux sentiers. On devrait déjà être de retour? Geek que nous sommes, on sort notre iPhone, ouvre Plan, place un repère. On marche un peu. On place un autre repère et on se rends compte qu'on s'éloigne de notre but, de notre voiture. On s'écrase dans le sable et on mange. On analyse Plan en mode Sattellite et on peut voir les sentiers, car tous les sentiers sont en sables blancs. On retourne sur nos pas et on emprunte un autre sentier. Le ciel s'éclaircit un peu et le soleil pointe directement sur nous, comme si c'était la main de Dieu qui venait nous chercher! ;) Le ciel s'assombrit de nouveau. Notre petite balade de 2-3km nous aura pris quand même 3 heures!

Question de profiter du bout de l'île, on se rends à la plage du Bassin Est. De cette plage on peut voir l'île Boudreau. On peut admirer les phoques tout le long de cette plage.

Comme nous sommes un peu fatigué pour se faire à souper, on décide d'aller à La Factrie. L'ambiance laisse un peu à désirer, mais il faut tout de même préciser que ce restaurant est de style "cafétéria". Mais que dire de la bouffe, hummmm j'en veux encore!!! Leurs Crab cake et leurs pot-en-pot sont sublimes...

De retour au chalet, on a pu admirer la fin du coucher de soleil. Notre premier coucher de soleil. Les couleurs sont magnifiques... On m'a toujours dit que lorsque les couleurs sont de rouge, bleu, orange, que le lendemain serait une belle journée! C'est ce qu'on va voir!


mardi 19 août 2014

Une journée presque sans pluie...

Kites à l'étang du sable à Havre-Aubert
Il a pleut une partie de la nuit, mais Dame Nature (MeteoMedia ou Windfinder) a prévu nous en donner encore au courant de la journée. On prend quand même le risque d'aller sur la Butte du Vent. On prend un chemin et oups! On doit faire demi-tour, une grosse flaque d'eau. Décidément ça va nous prendre un VUS la prochaine fois qu'on revient! On prend alors une nouvelle direction, et le VUS nous aurait vraiment facilité la monté, mais Blueberry a quand même tenue la route dans cette grosse gravelle. Wow! La vue qu'on a du haut de cette butte. On peut voir les îles sur 360 degrés. On voit le platier de Fatima, la plage de la Martinique, l'île d'Entrée et bien plus encore.

On fait un tour au Gré du Vent pour voir s'ils auraient pas des cerf-volants intéressants pour les forts vents comme aujourd'hui, mais celui qu'ils ont est un peu hors de prix, du moins pour notre budget. On décide donc d'aller dîner au Café la Côte. Hummmmm! Un bon macaroni fromage au sanglier effiloché et un hamburger au sanglier effiloché et salade de choux.

Nous avons une bonne séance de photos à l'étang du sable à Havre-Aubert. Il doit y avoir une trentaine de kitesurfeur ou même plus. C'est beau de les voir aller! Un jour peut-être je me laisserai convaincre, parce que je suis plus ski sur neige et on doit essayer le buggy prochainement.

Pour bien terminer cette belle journée sans pluie, nous allons se promener sur la plage qui fait cui-cui, la plage Sandy Hook. Le plaisir de marcher des pieds nus dans du sable ça n'a pas de prix!

Une fois de plus, nous n'avons pas le droit au coucher de soleil. Il pleut!!! On veut du soleil avec un beau ciel bleu sans nuage! Selon nos 2 nouveaux amis (MeteoMedia et Windfinder) demain serait la dernière journée grise. C'est à suivre...




lundi 18 août 2014

Il pleut, il pleut pas...

Fabrication de méduse à La Méduse de Havre-aux-Maisons
On se réveille tôt, mais faut tout de même préciser qu'on a presque fait le tour du cadran.

Il fait gris, il pleut, on prend notre temps, on est en vacances après tout. Il arrête de pleuvoir, on décide d'aller faire voler nos cerf-volant de traction. Le temps de nous préparer et de pacter la voiture, il se remet à pleuvoir. On décide donc d'aller à La Méduse. On y voit le fondateur faire des méduses. On peut voir tout le processus et en 20 minutes une méduse est née. Vraiment impressionnant de voir du verre sous forme liquide et qui au contact de l'air et de l'eau se durcit tout simplement.

Ma méduse
Pour dîner, nous essayons un resto qu'on avait pas testé l'an dernier, on s'arrête à La Maisonnée Des Îles à Havre-Aux-Maisons. Nous ne sommes pas déçus de nos plats, une guédille aux homards et une chaudrée aux fruits de mer.

Il se remet à pleuvoir encore une fois, on décide d'aller faire la visite du Fumoir d'Antan. C'est intéressant de connaître l'histoire des fumoirs de harang. Nous avons pu voir du harang suspendu dans le fumoir. Probablement que nous sentons un peu la boucane, car ils ont dû allumer des feux dans le fumoir parce que c'est trop humide à cause de la pluie des derniers jours.

Fumoir d'Antan
Comme il pleut toujours, on rentre tranquillement à la maison. Petit dégagement sur l'heure du souper et comme ce dégagement tente de rester, on prenons la chance d'aller au platier de Fatima. Il a beaucoup d'eau sur cette route de sable, la route se fait lentement avec Blueberry (surnom de ma Nissan Sentra de couleur bleue). Une fois arrivée, on déroule, on fait voler, on reroule et on revient. La nuit est tombée très vite. Ce n'est que partie remise...




dimanche 17 août 2014

Journée de transition...

Beignet des îles à Le Sablier
En débarquant du bateau, nous nous dirigeons vers Le Sablier, un resto sur la 199 (la seule route à numéro des îles) à Havre aux Maisons. Nous sommes les premiers clients de la journée, mais plusieurs locaux arrivent par la suite. Nous prenons un bon déjeuner et essayons une spécialité des îles, le beignet des îles. Il s'agit en fait d'un beigne fait avec de la pâte à pain et présenté en forme de tresse.

Après ce bon déjeuner nous allons à la recherche du gorille sur La Plaque Verte non loin de Cap Alright. (Photos à venir, mon iPhone était mort).

Un peu plus tard, nous récupérons les clefs de notre chalet vert (c'est devenu un pré requis quand on cherche un chalet) à l'Étang-du-Nord. Nous vidons l'auto, nos vêtements dans la chambre des maîtres, tous nos trucs de sport dans une des deux autres chambres et les vélos dans la remise.

Une épicerie, un dîner, et on part chercher des renseignements sur la location de buggy. Premier stop, ils sont fermés. Deuxième stop, c'est indiqué: Venez nous voir au Gros-Cap. Nous partons donc au Gros-Cap. Nous regardons le cours de kitesurf au loin et le prof (Lionel de chez Mouvents) nous invite à se joindre gratuitement au cours. À la fin du cours, nous lui demandons les infos pour la location.

Avant de revenir au chalet, on fait un saut à l'info touristique et à la boulangerie.

Durant le souper, nous pouvons admirer le coucher de soleil qui se cache délicatement sous les nuages et pas besoin de vous dire qu'on va se coucher tôt.

Bonne nuit...

samedi 16 août 2014

On the road...

Par une belle fin de semaine dans une yourte à se protéger du verglas, nous sommes hypnotisés par notre feu de foyer. Une pensée nous vient en tête... Que faire pour nos vacances d'été? Nous décidons de mieux connaître notre Canada, nous irons visiter l'ouest canadien. À notre retour, dans un milieu plus sec, nous achetons quelques livres numériques et préparons notre GoogleDocs pour y indiquer nos suggestions de visites-activités-resto-hébergement.

Mais voilà qu'arrive nos vacances d'hiver! Ski voile vent... Voilà nous avons eu notre certification IKO pour le snowkite. On ne peut qu'avoir notre carte, on va donc s'équiper, une 6 et une 10m.

Maintenant il faut bien rentabiliser ces achats donc nous décidons de retourner aux îles. Ces îles qui nous ont donné la piqûre pour les sports de voile.

Depuis nos réservations chalets et bateau en février que nous attendons ce samedi 16 août! Oui oui vous avez bien lu: février. Même en février nous avons eu de la difficulté à trouver un chalet.

The Big Orange Lunchbox à Charlottetown
Enfin ce samedi tant attendu malgré le fait de se lever plus tôt qu'une journée de travail. Comme c'est environ 1200km + une heure dans les maritimes + les pauses, on décolle de Montréal vers 5h15. Notre route a très bien été, nous sommes arrivé à Souris vers 21:30! Nous avons eu droit à la pluie, des orages et parfois du soleil. Mais c'est en arrivant que ça s'est gâté! Du moins pour moi. En plus du mal de gorge qui est sorti hier en sortant du bureau, de mon nez qui se prend pour un érable au temps des sucres, je dois avoir fait une intoxication alimentaire. Je passe près de 2h à faire des allées et venues vous savez où. Est-ce le McDo pour déjeuner, la pizza pour dîner ou The Canadian Burger de chez The Big Orange Lunchbox à Charlottetown?

La traversée a bien été malgré qu'on a dû changer de place car il faisait plus froid que dans mon bureau! Air climatisé dans le tapis sur un bateau la nuit c'est pas très winner. Pas besoin de vous dire que nos deux dernières nuits ont été courtes. Ne vous inquiétez pas, je vais mieux à part mon petit rhume. :)