dimanche 9 octobre 2016

C'est un départ... Samedi 8 octobre

Saviez-vous que ça prend un minimum de préparation un voyage? Même si dans mon cas, il est très rare que je planifie quelques choses d'avance. Premièrement, il faut décider quelle partie du monde on veut explorer. Si vous êtes comme moi, vous avez sans doute une liste très longue. Une personne normale, va décider un pays, une ou plusieurs villes, ensuite, viendra les recherches pour avion et hébergement et la période de l'année. Comme je suis loin d'être normale, j'ai décidé de partir à l'automne, la saison la plus magnifique car je suis née au mois d'octobre. N'est-ce pas merveilleux d'être dans d'un autre pays pour sa fête? Je me rappelle, il y a 6 ans, j'étais sur un traversier entre Tanger et Barcelone, une traverse de 36 heures après mon voyage en 4x4 au Maroc. Où puis-je partir en octobre? Une fille que j'ai rencontré au Trophée Roses des Sables m'avait déjà suggéré sa maison d'enfance dans un coin du globe que je ne connaissais pas du tout: les Açores! Les Açores sont un groupement de 9 îles volcaniques Portugaises situées dans l'océan Atlantique. J'accepte l'offre de ma copine, tors un bras à mon amoureux, quoi que non, il a même pas eu le choix! L'an dernier, il a décidé d'aller à Barcelone pour sa fête, cette année on va aux Açores pour ma fête! On a cherché les meilleurs deals sur les vols pendant quelques semaines, et voilà, l'offre du siècle! On achète les billets en juin et on réserve la maison de ma copine. Maintenant qu'on sait où partir, il faut regarder ce qu'on peut faire sur cette petite île volcanique. On achète un livre qu'on commence à lire, on y colle des post-it et maintenant que je suis arrivée, je me rends compte que je n'ai même pas fini de le lire! 

Notre vol de soir/nuit a bien été. YUL-YYZ a eu un délais d'une demie-heure, mais YYZ-PDL était à l'heure, mais il nous ont offert un avant-goût de la chaleur et humidité, il doit faire près de 40 degrés dans l'avion avant le décollage. Je ne pense pas avoir dormi beaucoup durant le vol, tourne d'un bord et tourne de l'autre bord. Une petite sieste s'imposera à notre arrivée. On récupère notre Fiesta blanche 2016, et on roule en direction de Relva. On stationne l'auto, cherche l'adresse de la maison. Une vieille portugaise, au loin, nous attends pour nous remettre les clés. Elle nous parle, on comprend rien (Il faut dire qu'on parle pas du tout portugais, à part Olá, Obrigado.) Elle nous fait faire le tour du proprio et vient même nous montrer les espaces de stationnement un peu plus loin.

Comme tout sera fermé ou presque demain, nous allons faire quelques emplettes au centre d'achat. Une carte SIM, au cas où l'on aurait besoin de data, mais le mode carte hors connexion de Google nous aide pour le GPS (On a été trop cheap pour louer un GPS avec la voiture). On se promène dans notre nouveau quartier. Tourne à gauche, tourne à droite, on se retrouve à l'arrière de l'aéroport. On continue de se promener le long de la côte, on profite du soleil et du beau temps avant de se coucher tôt!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire