jeudi 30 mars 2017

Une journée remplie d'émotions


Nos pieds sont fatigués, on décide de pendre la navette de l'hôtel vers la Strip. La navette est en retard, on arrive un peu plus tard que prévu sur la Strip. On achète nos passes pour le Tramway afin de se rendre au MGM et de visiter le début de la Strip que nous n'avions pas fait au début de la semaine.


On fait du lèche vitrine au M&M, Hershey, Coca-Cola, toutes des choses que je ne peux manger, mais c'est toujours agréable de zieuter, toutous, vêtements, vaisselles, sacs, jouets et plus encore. Le paradis du kossin, je me sens comme chez Ikea, je veux tout acheter.


Encore une fois, c'est la démesure partout dans les casinos. Il y a trop de tout partout, trop de machine à sous, trop de lumière, trop de resto. Le sphinx et sa pyramide sont de toute beauté. L’hôtel New York New York, on se croirait vraiment à New York, la statue de la liberté, les buildings et même les pretzels. Sur notre chemin de retour, les vents se lèvent de plus en plus, le sable nous fait un mini sablage, il fait chaud, mais le vent est frais. On manque notre navette, on prend un taxi. Le vent continue de se lever, des rafales entre 90-110 km/h. Sur la route, on dirait une tempête de sable. Oh!!! Que vois-je un poteau d'électricité qui se plie en deux, les fils volent, notre chauffeur évite de peu les fils. Nous avons été chanceux d'une longueur de voiture. Le minibus, en face de nous, reçoit un poteau sur son toit. Il y a des flammèches. Notre chauffeur fait demi-jour sur la rue, on peut voir l'effet domino, c'est incroyable, c'est comme irréel. Nous avons eu peur et on s’estime chanceux d’être en taxi, car avant hier nous étions à pieds sur cette route de retour vers l’hôtel.


Question de bien finir notre séjour, nous allons voir ‘O’ au Bellagio. WOW! La salle est immense, la scène est immense, la piscine devient un plancher, le planter devient une pataugeuse pour redevenir une piscine. Il y a des plongeurs partout au fond de la piscine. Le spectacle est super, les plongeons sont exceptionnels, les jongleurs de feu sont hot. Un très beau spectacle. Le mauvais temps a changé nos plans de l’après spectacle. La température est passée de 26 à 14 (du moins c’est notre impression), les vents ont baissé un peu, mais pas assez pour avoir un spectacle d’eau au Bellagio. Nous sommes déçus, il fait si froid et si venteux qu’on retourne à l’hôtel, on doit quand même se lever tôt encore, déjà le retour. Ces quelques jours ont passé si vite.


Est-ce que je retournerai à Las Vegas? Je crois pas, j’ai vu, mais retourner au Nevada ou en Arizona, sûrement. J’ai adoré les paysages et me promener sur les routes, dans une ancienne vie je devais être un petit lézard, salamandre ou scorpion, chaleur et désert j’en voudrais tout le temps.

mercredi 29 mars 2017

RoadTrip


On se lève en même temps que le soleil, on saute dans la douche, mange une croûte et Go! On va chercher notre belle mustang décapotable blanche de l'année avec des roues de 18 pouces. Ce n'est pas ma voiture préférée mais je dois avouer qu'elle est pas mal jolie surtout avec moi au volant! On est habillé de la tête aux pieds, il fait environ 15 degré. Mais on profite de la balade, de l'air du désert et de ma playlist "HighWay", merci CarPlay. 

On fait un arrêt à Hoover Dam, pour y avoir le barrage et le pont. C'est de toute beauté. Comme je n'ai jamais été bonne en géographie, j'ai appris grâce à ce pont que d'un côté c'est le Nevada et de l'autre c'est l'Arizona. 

Ensuite nous prenons l'autoroute pour nous rendre au Grand Canyon Skydrive (West RIM). Les paysages sont à couper le souffle, c'est magnifique. Je dois être une fille de désert, j'avais adoré le Maroc et là mes yeux sont émerveillés. Au retour, nous avons changé de conducteur donc me voilà à l'arrière à faire ma kit-Kodak! GoldenHour en plus, quoi demander de plus? Un bon restaurant? Pourquoi pas, nous avons trouvé un bon resto "le Sicilian Ristorante" http://www.sicilianristorante.com/. Une très belle trouvaille merci TripAdvisor. 

Pour bien digérer notre souper, une belle promenade en décapotable sur la Strip. Des lumières partout, de la musique partout, des gens partout, du traffic partout mais WOW quand même, impressionnant de voir tant de lumières et j'aimerais pas voir le compte d'Hydro.

mardi 28 mars 2017

Viva Las Vegas

On va à Las Vegas pourquoi? Pour se marier dans une des nombreuses chapelles ou pour faire la fête? Dans mon cas, pour fêter encore une fois mes 40 ans mais aussi pour célébrer les 60 ans de mes parents et leur presque 42 ans de mariage!

Les aventures de iPhoneGirl sont toujours plus croustillantes lorsque je voyage avec mes parents. Beep! Beep! Au contrôle de YUL. Je dois passer dans la machine. Oups! ça doit être ma AppleWatch. Les douanes, j'ai le droit au questionnaire et à la fouille de ma valise de cabine par le douanier américain sympathique. Oui sympathique, je l'ai fait rire. Il semble que j'étais "le random Check", mais pour ma mère j'étais la fille cute dans la file. Tout est beau, on peut y aller. On quitte finalement YUL sous la pluie et le brouillard. Le voyage est long, il fait chaud. Mais la vue sur Vegas est magnifique lors de notre arrivée. On saute dans un taxi, go direction Hard Rock Hotel Casino. La démesure, des machines à sous partout. La musique dans le tapis. Des fumeurs un peu partout. Des guitares partout. Des costumes partout!

Après une courte nuit, nouveau son, aéroport pas si loin, nouveau lit ultra mou, tellement mou que j'ai l'impression qu'il s'agit de sable mouvant. Pourquoi ai-je tant de misère à dormir ailleurs la première nuit? Nous partons sur la Strip. Un casino par ci, un casino par là, nos yeux ne savent plus où regarder. Il fait très beau, une belle journée de printemps mais très venteuse. Une chose qui me fascine est que cette ville est tellement plus propre que Montréal, les nids de poule ne font pas parties du décor, les gens se promènent avec une bière dans les mains, les gens fument n'importe où mais comme à Montréal je trouve qu'il manque de poubelle et de recyclage. Nous allons jusqu'à la Stratosphère (Hotel Casino de plus de 100 étages), WOW la vue que nous avons d'en haut. Les montagnes partout alentours de la ville, il y a des quartiers résidentiels à proximité de la ville. On se prend une petite bière froide et on relaxe tranquillement, en fait nos pieds relaxent de leur dernier 10 kilomètres. Pour revenir on se paie un tour de mini rail, un bon 5$ bien investi. Nous allons souper dans un resto italien que nous avons découvert dans mon livre "Top 10 Las Vegas" le Buca di beppo. http://www.bucadibeppo.com/ La formule est très intéressante, tous les plats sont pour 3 ou 5 personnes, comme un bon souper de famille. Le service était très bien malgré que je me suis faite "carter" car nous avons commandé du vin pour nous trois! Pauvre petit, il n'a fait que son boulot. Nos calmars et nos rigatonis étaient vraiment succulents. Nous roulons jusqu'à l'hôtel, nous avons trop mangé, nos pieds sont en lambeaux, et nous sommes toujours sur le décalage. Une bonne nuit de sommeil pour encore une grosse journée demain.